Fédération Syndicale Unitaire
Publicité

Syndicat National de l’Administration Scolaire Universitaire et des Bibliothèques - Fédération Syndicale Unitaire


Accueil du site > Le SNASUB > Commissions paritaires et CT > Sans titre | Bibliothèques | 16 novembre 2012

Bibliothèques : après la grève du 23 novembre pour la revalorisation des carrières !

A l’appel de l’intersyndicale, les personnels des bibliothèques étaient en grève le 23 novembre pour notamment la revalorisation des carrières de la catégorie B et de l’ensemble de la filière

La CAPN des BAS ne s’est pas tenue. Deux commissaires paritaires : Christian Vieron-Lepoutre (FSU) et Céline Gaspard (CGT) se sont toutefois rendus au ministère, rue Regnault (75013), là ou devait se tenir la CAPN, pour faire une déclaration.

La CAP devrait être reconvoquée dans la semaine du 3 au 7 décembre. A cette occasion, les commissaires liront l’ensemble des motions qui ont été lues en CPE. Si certaines ne leurs sont pas encore remontées, n’hesitez pas à les leur faire parvenir.

Pendant ce temps, une centaine de collègues se rassemblaient devant le site central du ministère, rue Descartes (75005) ou l’Intersyndicale devait être reçue à 10h30 par des représentants de la DGRH. Considérant que discuter avec des représentants du ministère qui n’étaient pas décisionnels, ne présentait aucun intérêt, l’Intersyndicale avait décidé d’envoyer une délégation restreinte (un camarade par organisation), de lire une déclaration et de se retirer sans engager le dialogue. Ce qui fut fait. la délégation entra, resta debout. Céline Gaspard, au nom de l’intersyndicale lut la déclaration (ci-jointe). La délégation ressortit.

En fait, le ministère qui s’était engagé à nous apporter des réponses, n’était apparemment pas prêt à le faire. Un nouveau rendez-vous a été proposé à l’Intersyndicale le 12 décembre à 16 h. L’entrevue devrait avoir lieu avec le conseiller social, qui l’avait reçue en septembre, donc avec la possibilité que des propositions concrètes soient enfin avancées. L’enjeu de la négociation de décembre portera sur la situation des BAS, mais, au delà, sur l’ensemble de la filière.

Nous ignorons pour l’instant comment l’appel à la grève a été suivi dans les établissements. N’hésitez pas à nous faire remonter des informations.

Si le rendez-vous est confirmé, le 12 décembre, l’Intersyndicale appellera les collègues à se rassembler à nouveau devant le ministère, rue Descartes, pour montrer à nos interlocuteurs que les personnels des bibliothèques demeurent mobilisés et qu’ils ne lâcheront rien !

Béatrice Bonneau

Hervé Petit

Christian Vieron-Lepoutre


Les syndicats des bibliothèques CFDT (Culture et Sgen), FERC-Sup CGT, SNPREES-FO, SNASUB-FSU et SNPTES-UNSA déposent un préavis de grève pour le 23 novembre 2012.

Ce préavis concerne tous les personnels titulaires et non titulaires exerçant dans les bibliothèques relevant de la fonction publique d’Etat.

Nous déposons ce préavis pour exiger notamment

- une revalorisation des carrières de la catégorie B et, au-delà, de l’ensemble de la filière par l’augmentation des possibilités de promotion de C en B et de B en A, par liste d’aptitude et par concours interne ;

- pour les catégories B, la mise en place dès 2013 d’examens professionnels d’accès aux grades supérieur et exceptionnel comportant uniquement un oral ;

- pour ces examens, un nombre de postes beaucoup plus important qu’en 2012 ;

- et, au-delà, une revalorisation de l’ensemble de la grille indiciaire de la fonction publique.


Depuis deux ans, L’Intersyndicale des bibliothèques, ainsi que les représentants des personnels en CAP, alertent le ministère sur les conséquences de la fusion des corps en catégorie B pour la filière des bibliothèques. Mais jusqu’ici, les bibliothécaires assistants spécialisés ont été très déçus des réponses apportées : rien de concret, aucune revalorisation, maintien d’épreuves écrites pour la session 2013, nombre ridicule de possibilités de promotions en classe supérieure et exceptionnelle pour la CAP de novembre 2012 (36 possibilités pour 638 promouvables en classe exceptionnelle !).

Le 7 septembre 2012, Guillaume Houzel, conseiller social de Geneviève Fioraso, s’était engagé à revoir les représentants des personnels en novembre pour leur faire des propositions « pour améliorer la situation de la catégorie B de la filière, et tout particulièrement celle des agents pour lesquels la fusion a induit des désavantages ». L’Intersyndicale n’a toujours pas de rendez-vous en perspective.

La CAPN des BAS du 23 novembre ne va pas pouvoir se tenir dans ces conditions !

Si, d’ici là, le ministère ne fait, à l’Intersyndicale, aucune proposition concrète montrant qu’ils cessent de tergiverser et ont enfin compris et entendu la colère des agents, l’ensemble des représentants des personnels (CGT et FSU) boycotteront la CAPN. Ils s’y rendrons uniquement pour lire une déclaration et les motions qui, dans toute la France, ont été présentées lors des CPE.

Dès maintenant, nous vous appelons à vous mobiliser et à vous organiser pour que la grève du 23 novembre soit un succès. Au-delà de la catégorie B, c’est aujourd’hui la revalorisation des carrières de l’ensemble de la filière qui est à l’ordre du jour. Nous sommes tous concernés.

Pour contraindre le ministère à recevoir l’Intersyndicale et lui montrer que les personnels demeurent très mobilisés, nous appelons les collègues de Paris et d’Ile-de-France et tous ceux qui pourront les rejoindre, à un :

Rassemblement devant le ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche 1, rue Descartes, 75005 (métro Maubert-mutualié ou Cardinal Lemoine) Vendredi 23 novembre 2012 A partir de 9 h

Plus nous serons nombreux, mieux nous serons entendus !

Les responsables bibliothèque du SNASUB-FSU

Beatrice Bonneau

Christian Vieron-Lepoutre

Hervé Petit


Le préavis de l’intersyndicale ICI et celui du SNASUB ICI

- rassemblement devant le ministère, 1 rue Descartes 75005 (métro Maubert-mutualié ou Cardinal Lemoine), le vendredi 23 novembre à 9 heures.

- Le tract d’appel à la grève : ICI