Fédération Syndicale Unitaire
Publicité

Syndicat National de l’Administration Scolaire Universitaire et des Bibliothèques - Fédération Syndicale Unitaire


Accueil du site > Prises de positions > Motions du BN et de la CAN du SNASUB | 27 décembre 2008

Motion d’action adoptée par la Commission administrative nationale du SNASUB-FSU, 17 décembre 2008

La commission administrative nationale du SNASUB/FSU réunie ce jour se félicite de l’annonce faite par Xavier Darcos du report de la réforme des lycées. Le recul de celui qui encore quelques jours auparavant déclarait : “ je ne suis pas le ministre de l’hésitation nationale ” est dû à la crainte d’un mouvement d’ampleur faisant la jonction, après le succès de la grève du 20 novembre, entre les personnels et les lycéens, dans un contexte de crise internationale où la jeunesse se dresse pour défendre son avenir. C’est la preuve que par l’unité, il nous est possible d’empêcher ce qui nous est présenté depuis des mois comme inéluctable.

Cela constitue un formidable encouragement pour continuer et amplifier la mobilisation des personnels de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, des jeunes lycéens et étudiants, des parents d’élèves... contre la politique de démantèlement de l’école publique menée par le gouvernement.

C’est pourquoi, la CAN du SNASUB-FSU se félicite de l’appel unitaire et interprofessionnel à la journée du 29 janvier 2009.

Dans ce contexte de crise économique et sociale, dans ce contexte où les plans de licenciements succèdent aux mises en chômage technique, il nous paraît indispensable que l’unité des salariés du secteur privé et du secteur public se réalise.

Oui, il faut faire échec à Nicolas Sarkozy et à son plan de relance visant à faire payer la crise aux salariés.

Oui, nous devons tout faire pour assurer la réussite du 29 janvier, nous devons tout faire pour que notre secteur soit fortement représenté dans la grève interprofessionnelle, pour l’augmentation générale des salaires, pour l’arrêt des suppressions d’emplois dans le public et dans le privé, pour la défense des services publics et de la protection sociale.

Les personnels de nos différents secteurs sont tous confrontés à la mise en place d’une même politique : suppressions d’emplois et réorganisations de services liées à la RGPP, autonomie des universités, blocage des salaires et des carrières, mise en place de la rémunération au mérite (modulation indemnitaire, PFR...).

Pour répondre aux aspirations des personnels de faire apparaître la réalité de nos métiers et les revendications qui leur sont liées, nous proposons à l’intersyndicale BIATOS (EPLE, services, universités...), l’organisation d’une action nationale, le jeudi 22 janvier prochain, entre midi et 14 h par exemple, pour exprimer les revendications suivantes :

NON aux suppressions de postes et arrêt de la RGPP, pour l’augmentation générale des salaires et la revalorisation des carrières,

NON à la rémunération au mérite,

NON à la mise en place de la PFR, pour la défense du paritarisme et du rôle des commissaires paritaires...

La CAN du SNASUB/FSU appelle l’ensemble des personnels BIATOS à l’action. Elle les appelle à se réunir dans le cadre d’assemblées générales ou de réunions d’information syndicale, dès la rentrée de janvier, pour définir ensemble les revendications et les moyens d’action qui doivent nous permettre d’amplifier la mobilisation, pour faire reculer le gouvernement et pour faire aboutir nos revendications.

Par ailleurs, la CAN du SNASUB/FSU appelle à la solidarité avec les personnels et les jeunes mobilisés victimes de sanctions et de répression.

Paris, le 17 décembre 2008