Fédération Syndicale Unitaire
Publicité

Syndicat National de l’Administration Scolaire Universitaire et des Bibliothèques - Fédération Syndicale Unitaire


Accueil du site > Infos pratiques > Précarité | 31 janvier 2010

Titularisation des contractuels : chiche !

"Chiche !", a lancé mardi le secrétaire général de la FSU Gérard Aschieri après que Nicolas Sarkozy se soit déclaré prêt à "envisager la titularisation progressive des contractuels" de la Fonction publique, notamment à l’Education nationale.

"Je suis tout à fait prêt à envisager la titularisation progressive des contractuels pour ne pas les laisser en situation de précarité", a déclaré le président de la République lundi soir lors de son intervention télévisée sur TF1.

M. Sarkozy était interrogé par un enseignant contractuel qui se plaignait de sa situation précaire renouvelée d’année en année depuis six ans, sans titularisation. Estimant la situation de ces personnels "profondément anormale", le président de la République a expliqué que l’Etat ne pouvait pas "dire aux entreprises : faites des CDI, contrats à durée indéterminée, plutôt que des CDD, contrats à durée déterminée, et proposer des contractuels".

"Ça fait un certain temps qu’on demande la prise en compte des non-titulaires. Si le président veut négocier là-dessus, on est prêt, on dit chiche !", a déclaré le secrétaire général de la FSU.

"J’ai entendu le même président maintenir les suppressions de postes et c’est la principale raison de la précarité" avec la "loi mobilité qui permet le recours aux titulaires et aux intérimaires", dans la Fonction publique, a-t-il toutefois noté.

"Je suis donc assez étonné de la manière dont ça s’est passé. Mais il l’a dit et ça fait quelques mois qu’on est sur le dos du ministre de la Fonction publique pour faire débloquer ce dossier", a-t-il ajouté.